Purity, de Jonathan Franzen

(1 avis client)

11,00

Purity, de Jonathan Franzen , Editions De L’olivier , 2016, 743 pages

Le roman parle de secrets, inspiré par un personnage de type Julian Assange qui flotte au centre du livre avec quelques autres personnages liés. Ce que nous partageons sur nous-mêmes et ce que nous ne partageons pas.
Ce livre a le ton pop-littéraire habituel de Franzen, ses commentaires sur l’actualité, sa psychologisation juteuse, son paysage d’abus de médicaments, de dysfonctionnement familial et de pathologie sexuelle. Masi aussi : Franzen est clairement très inspiré par Gillian Flynn dans Gone Girl. Avec son intrigue intense de bataille des sexes et quelques rebondissements à suspense


très bon état

1 avis pour Purity, de Jonathan Franzen

  1. livre

    si son roman, « Purity », a un caractère autobiographique, c’est en raison de la portée mondiale de l’histoire. Comme il l’a fait dans « The Corrections » (2001) et « Freedom » (2010), Franzen commence une fois de plus avec une famille, mais son intelligence vorace fait le tour du monde, nous entraînant dans une collection d’intrigues savamment reliées et imprégnées. . . .

Ajouter un Avis